MENU
Site en anglais

Nous contacter

Démarches administratives


Le festival d’Art

Le Festival d’Art “du patrimoine à l’art contemporain” aura lieu cette année du 1 juillet au 3 septembre.  Il invite le public à cheminer du patrimoine à l’art contemporain, grâce à une double exposition au Presbytère et dans l’espace public.

 


2016

” le monde selon André Maire “
Au Presbytère ; commissaire d’exposition : Christophe Penot

visuel

Près de 70 oeuvres d’André Maire seront rassemblées cet été à Saint-Briac en vue de découvrir la vie et l’œuvre de l’un des peintres voyageurs les plus réputés du XXe siècle.
« Votre imagination, c’est votre génie. Vous avez dans vos dessins une merveilleuse mine à exploiter », lui écrit son
maître et futur beau-père, Émile Bernard, en 1917. À l’époque, le jeune artiste que veut être André Maire a tout
juste dix-neuf ans. C’est peu dire qu’il apparaît comme un prodige, possédant d’instinct l’élégance et la force du trait. Aussi commence-t-il à pérégriner, d’abord en Indochine, de 1919 à 1922, puis à Venise où il s’initie aux mystères de l’architecture, ensuite en Espagne, en Égypte, en Afrique et de nouveau en Indochine de 1948 à 1958.
« Peintre voyageur », explique-t-on alors dans les journaux, pour saluer cet homme dont les toiles colorées, puissamment décoratives, sont exposées en permanence à Paris. Mais, plus encore, un attentif observateur qui dédouble son temps entre le relevé scrupuleux des merveilles d’Angkor et l’étude quasi ethnographique des peuples qu’il rencontre. Car tel restera toujours André Maire : un humaniste éclairé, serviteur de toutes les cultures. Un créateur profondément moderne qu’une curiosité inlassable pousse sans cesse à la découverte
du monde. On connaît la suite : des chefs-d’oeuvre innombrables, désormais conservés dans de prestigieuses collections, notamment au musée Guimet et au musée du quai Branly. Sans parler d’une foule d’admirateurs fidèles qui, depuis près d’un siècle, demeurent fascinés devant son évident bonheur de peindre. Bonheur qu’il sera possible de partager à Saint-Briac, puisque seront accrochés au Presbytère, environ soixante-dix tableaux, gouaches et dessins d’André Maire. Celui-là même auquel Émile Bernard avait soufflé jadis : « Vous avez de grands dons et Dieu qui vous les a donnés vous préservera, car il a sans doute ses desseins… »

 

” 100 titres ” par Hervé Beurel
au Presbytère et dans l’espace public

commissaire de l’exposition : Catherine Elkar, directrice du Frac Bretagne

visuel_100 titres_H. Beurel

 

Hervé Beurel s’est intéressé à Saint-Briac comme lieu prisé des artistes depuis le milieu du XIXe siècle et devenu le sujet de nombreuses œuvres, peintures, aquarelles et gravures. Aujourd’hui dispersés, figurant dans les musées et des collections privées, ou encore disparus, ces paysages subsistent comme « collection » sur Internet où l’artiste a recueilli un grand nombre de leurs titres. Comme un long poème, cette liste évoque, de manière allusive ou précise, une topographie, des lieux-dits, les confins ruraux de la commune, les plages et les pointes qui s’avancent dans la mer.
A partir de ces deux données, titres d’œuvre et points de vue, Hervé Beurel a conçu une proposition qui à la fois prend lieu dans le jardin du Presbytère et invite les visiteurs à mettre leurs pas dans ceux des artistes, oubliés ou fameux – ainsi d’Auguste Renoir, Henri Rivière, Paul Signac ou encore Emile Bernard. Munis d’un guide édité à cet effet, il s’agit de retrouver l’endroit exact où l’artiste a autrefois posé son chevalet pour peindre sur le motif. Dans cet essai de reconstitution d’une oeuvre née d’un moment et d’un lieu, chacun est amené à faire une expérience de l’art, du paysage au pittoresque.

 

 

2015

20ème édition du festival d’Art qui s’est déroulé du 3 juillet au 6 septembre avec :

” Emile Bernard, héraut de la peinture moderne “
Au Presbytère

commissaire d’exposition : Christophe Penot

 

“Christophe Cuzin, Où, Alors… “
au Presbytère et dans l’espace public

commissaire de l’exposition : Catherine Elkar, directrice du Frac Bretagne

2014

” Pierre Péron en liberté “
A la Chapelle et au Couvent de la Sagesse

“Jacques Villeglé, paysages typographiques “
au Presbytère, commissaire de l’exposition : Mme Catherine Elkar, directrice du Frac Bretagne