MENU
Site en anglais

Nous contacter

Démarches administratives


Bienvenue à Saint Briac sur mer

Fortement marqué par son passé maritime, Saint-Briac a su allier les charmes d’un ancien village de marins à ceux de la villégiature balnéaire. Ce petit port qui a vu naître nombre de Cap-horniers et terre-neuvas a également attiré et inspiré des artistes de renom.

Une escale à Saint-Briac ? L’état civil y a recensé (depuis sa création, en 1792) 198 capitaines au long cours, 350 capitaines au grand cabotage, 230 maîtres de barques ; et les plus grands paquebots transatlantiques ont été commandés par des Briacins.

Et puis les plus grands peintres, Paul Signac, Auguste Renoir, Henri Rivière, Emile Bernard, et combien d’autres, y ont fait escale et ont tracé le fameux “Chemin des peintres”, une boucle de plus de 10 kilomètres, qui réserve des points de vue exceptionnels.

 

De ports en plages

Cette vocation maritime et artistique du village est ancrée dans son patrimoine naturel et architectural : les falaises littorales plantées de landes à ajoncs, genêts et prunelliers alternent avec des échancrures au fond desquelles se nichent plages et criques : 10 plages. Des plages qui, au XIXème siècle, ont pris le nom des ports d’échouage: le port de la Garde, le Port-Hue, le port aux Chevaux, le Béchet, ou rappellent le commerce du sel comme la Grande et la Petite Salinette.

De la Garde-Guérin (site classé qui surplombe un golf plus que centenaire de 58 hectares en bordure de mer, et qui offre un panorama grandiose du Cap Fréhel à la pointe du Meinga et aux îles anglo-normandes), vous longerez les cordons dunaires plantés d’oyats, le port de plaisance aux 700 mouillages et contournerez la presqu’île du Nessay, splendide observatoire face à l’embouchure du Frémur. C’est le sentier des douaniers (GR 34) qui se confond avec le chemin des peintres. Puis, ayant remonté les rives du Frémur, vous déboucherez sur le moulin à marées de Rochegoude : vous aurez découvert alors, l’impressionnante diversité de ce littoral et le charme d’un pays de mer, de senteurs et de vents aux ciels changeants.

garde guerin

 

Balade au fil du temps

Vous reviendrez, après un pèlerinage à la chapelle de l’Epine, par quelques- uns des hameaux éparpillés sur les 800 hectares de la commune, pour aboutir dans le labyrinthe des ruelles du centre bourg : son clocher du XVIIème siècle, classé monument historique, ses maisons de capitaines du XIXème siècle, la venelle des Ruettes, le boulevard de la Mer et ses villas balnéaires, la stèle du sculpteur Armel Beaufils dédié à la grande Duchesse de Russie, Victoria Mélita (la famille Romanov a séjourné, en effet, 90 ans durant, à Saint- Briac, à l’issue de la révolution bolchévique.)

Vous n’aurez, dès lors, qu’une envie : celle de revenir et, peut-être, de jeter l’ancre dans ce petit paradis authentique et préservé.

TOURISME_PATRIMOINE - AMENAGEMENT_DU TERRITOIRE_URBANISME