MENU
Site en anglais

Nous contacter

Démarches administratives


Coups de coeur littéraires

1414157478_CD-DVD Drive-2

ROMAN ADULTE : San perdido, David Zukerman

Un matin de printemps, dans la décharge à ciel ouvert  de San Perdido, petite ville côtière du Panama aussi  impitoyable que colorée, apparaît un enfant noir  aux yeux bleus. Un orphelin muet qui n’a pour seul talent  apparent qu’une force singulière dans les mains.
Il va pourtant survivre et devenir une légende. Venu de nulle  part, cet enfant mystérieux au regard magnétique endossera  le rôle de justicier silencieux au service des femmes  et des opprimés et deviendra le héros d’une population  jusque-là oubliée de Dieu.

 

A San Perdido, les riches et les puissants ne côtoient pas les pauvres, parqués dans des ghettos. Au cœur de cet enfer de misère, un jeune garçon de dix ans à peine, mutique, impressionnant, quasi-mystique, débarque de nulle part, et pourrait bien changer la situation. David Zukerman signe une fable chorale, un pamphlet magique qui dénonce les inégalités et les abus de pouvoir tout en accordant une place de choix à ce que l’humanité peut avoir de meilleur. Premier roman..


DOCUMENTAIRE ADULTE : Sorcières, Mona Chollet

 

Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d’aujourd’hui de figure d’une puissance positive, affranchie de toutes les dominations. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
Il est aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

Pertinent, ludique et instructif, cet ouvrage permet d’ouvrir les yeux sur tous les préjugés qui perdurent..Très accessible, il se révèle également être une passionnante réflexion sur la puissance des normes culturelles qui s’imposent à nous.

 


BD :

Les Indes fourbes, Ayroles

 

Les Indes fourbes d’Alain Ayroles. Fripouille sympathique, don Pablos de Ségovie fait le récit de ses aventures picaresques dans cette Amérique qu’on appelait encore les Indes au siècle d’or. Tour à tour misérable et richissime, adoré et conspué, ses tribulations le mèneront des bas-fonds aux palais, des pics de la Cordillère aux méandres de l’Amazone, jusqu’à ce lieu mythique du Nouveau Monde : l’Eldorado !

Scénario habile et parfait, dessin sublime, humour et suspense, un vrai coup de cœur et un album incontournable !