MENU
Site en anglais

Nous contacter

Démarches administratives


Le patrimoine de proximité

De nombreux édifices, protégés ou non, mais représentatifs du territoire, sont présents à Saint-Briac sur Mer. Ils se trouvent dans le centre ou en campagne : vieilles fermes, moulins, croix et calvaires, vieilles boutiques, alignements… autant de petits édifices qui font l’âme du village.

 

la maison dite la Providence

maison providence

Cette élégante maison à boutique, construite vers 1900, a été remaniée au niveau du rez-de-chaussée pour y aménager une boutique, vers 1930, qui conserve un décor en mosaïque de l’atelier Odorico. L’atelier Odorico collabora longtemps avec l’architecte Pierre Laloy probable constructeur de la poste voisine.
Cette mosaïque murale a fait l’objet d’une inscription à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) en 2014.

 

les Moulins

moulin

Plusieurs moulins existent sur la commune, dont un moulin à marée.

Le moulin situé dans le village, date de 1696. Il a cessé son activité en 1908. Malgré son état de conservation, il ne subsiste que le pied, et sa transformation vers 1930. il constitue un des deux seuls exemples de ce type connus en Bretagne. Les moulins de Bellevue et de la Marche sont datés du 19ème. Ils sont aujourd’hui transformés en habitation.

CONTRE VENTS ET MARÉES

Le moulin de Rochegoude est un moulin à marée. Le site se compose d’une digue rectiligne qui mesure 136 mètres de long et d’un étang de retenue d’une superficie de 1,75 ha. Le moulin, édifié en granite, se compose de deux corps de bâtiment accolés, implantés entre la digue et la rive. Il compte un étage de soubassement comprenant deux grandes arches en plein cintre qui chevauchent le Frémur et deux étages carrés. Les façades antérieure et postérieure sont de facture différente : alors que la première est couverte, sur ses trois-quarts, d’un essentage d’ardoises et est percée, au rez-de-chaussée, de baies en partie masquées par des croix de Saint-André, la seconde, entièrement en granite, est rythmée par quatre travées de fenêtres reposant sur un portique ouvert par des arcs en plein cintre de dimensions différentes. Le moulin est couvert d’une toiture à croupes en ardoises. D’importants contreforts en pierres de taille de granite flanquent l’étage de soubassement de la façade antérieure. Le logis patronal, à deux étages carrés et un étage de comble, est couvert d’un toit à longs pans en ardoises. L’alimentation de l’étang reçoit non seulement les flots de la marée mais aussi le cours d’eau du Frémur. Ce moulin était une minoterie importante.

 

La Poste

la Poste

Construit en 1937, l’édifice est l’œuvre de l’architecte départemental Pierre Laloy, bâtisseur des postes entre 1927 et 1951. Il a construit la poste de Cancale en 1934 et par ailleurs quelques villas à Saint-Lunaire. Le fronton figurant une goélette, œuvre du sculpteur Armel Beaufils, rappelle le bas-relief représentant une bisquine sur la poste de Cancale. L’intérieur recèle des mosaïques de l’atelier Odorico.

 

Le patrimoine vernaculaire

La croix des marins ou calvaire des marins

calvaire-des-marins-saint-briac-sur-mer

C’est une croix monumentale en granit dressée sur un massif de gabbros. La spécificité de la croix réside dans son orientation, le christ étant tourné vers les terres.

Le balcon d’Emeraude

Balcon emeraude

La route de la corniche dite balcon d’Émeraude a été conçue pour le train côtier qui devait relier Dinard et Saint Brieuc. Il se transforma en route et fut inauguré en 1931. Il facilite l’accès au pont sur le Frémur, fleuve côtier qui sépare Saint-Briac sur Mer de Lancieux (Côtes-d’Armor).

Le Monument aux morts

Monument aux morts saint briac

Ce Monument est composé de deux panneaux en bas-relief en béton moulé apposés à une stèle en granite. Ces deux sculptures sont l’œuvre d’Armel Beaufils. Elles représentent les bustes d’un marin et d’un poilu et d’une briacine agenouillée en costume traditionnel (avec la coiffe dite “coq”) masquant sa douleur. Il porte l’inscription “aux enfants morts pour la France” et le nom des combattants de 14-18 et 39-45.

Monument aux Américains

monument-aux-americains-saint-briac-sur-mer

Cette stèle de granit porte un médaillon de bronze représentant un profil de G.I casqué. Elle est l’œuvre du sculpteur Armel Beaufils. Elle est érigée à l’embouchure du Frémur face à la mer, en mémoire des 3 soldats américains morts de la libération de Saint-Briac sur Mer le 15 août 1944.

 

L’alignement de maisons

alignement rue Josse

Le regroupement de plusieurs logis au sein d’un alignement était appelé autrefois « rue » comme semble l’indiquer le toponyme La Rue Josse. Ce phénomène est assez courant dans l’architecture vernaculaire ancienne, aussi bien à l’intérieur de terres que sur la bordure littorale.
Une soixantaine de ces alignements a été recensée sur le territoire communal et certains exemples sont particulièrement notables par leur longueur, comme ceux de la Négrais au nord et du Grand Vaupiard au sud.
Grâce aux maisons qui les composent, on peut quelquefois se faire une idée de l’époque à laquelle ils ont été construits, en tenant compte du fait que beaucoup ont pu être entièrement ou partiellement réédifiés à peu près au même emplacement. La chronologie étale ces constructions du dernier quart du XVIIème siècle au début du XIXème siècle.
Plusieurs témoignages oraux recueillis in situ attribuent à une organisation familiale la genèse de cette forme d’habitat. Les parents font édifier une première maison, à côté de laquelle viennent s’agréger ensuite celles de leurs enfants et petits enfants.